Pourquoi-le-miel-est-il-la-star-des-cosmetiques_visuel_article2

Auteur : Elle

 

 

 

Rajeunissant, adoucissant, antioxydant, vitalisant… le miel cumule les bienfaits pour notre peau. Enquête sur cet ingrédient magique.

Le dernier principe actif qui fait vrombir les labos ? L’agent anti-âge, antifatigue, anti-tout, qui essaime dans nos sérums et crèmes ? Le miel. En effet, ce dernier voit brusquement son charme agir en dehors des rayons bio pour flirter du côté des parfumeries et des flacons dorés. Guerlain, dont l’abeille est un symbole depuis son Eau de Cologne Impériale créée au XIXe siècle, en a fait la star de sa ligne de soins nommée Abeille Royale. Ce produit du terroir plutôt rare est l’ingrédient idéal des marques glam : naturel et luxueux à la fois.

La destination la plus planante du moment ? Le Béarn, face à la chaîne des Pyrénées, près de Pau, au cœur d’une centaine de ruches (soit huit millions de petites bêtes), appartenant à des apiculteurs passionnés. Catherine Flurin et Philippe Ballot proposent des séjours Yoga des Abeilles (renseignements : 05 62 96 49 57) pour citadins stressés. Au programme : massages au miel et méditation au milieu des ondes vibratoires et positives de ces insectes dont la proximité serait bienfaisante. A Paris, c’est dans la rue des Martyrs que les monomaniaques du sujet doivent se rendre. Équipée d’un bar à miels, la boutique de la Famille Mary propose de butiner d’une spécialité à une autre. « Nous sommes apiculteurs depuis 1921, dans la vallée de la Loire, et sélectionnons aussi les meilleurs miels du monde pour proposer une offre plus large. Nous avons vingt-six magasins en France et, ces dernières années, nous accélérons l’ouverture de nouvelles boutiques » témoigne Benoit Mary.

Mais pourquoi ce nectar bien connu de nos placards est-il si tendance ? « Parce qu’il symbolise le nouveau contrat entre l’homme et la nature : celui d’une collaboration harmonieuse, décrypte Pierre Bisseuil, directeur de recherche de l’agence de tendances Peclers. Le miel bénéficie aussi d’une forte image d’aliment originel nourricier, pur et sauvage, ayant un spectre large de vertus, et ce de façon universelle. » En Asie comme en Afrique, dans les Amériques comme en Europe, cet or liquide jouit d’une symbolique très positive… Comme, par exemple, le miel de manuka, produit en Nouvelle-Zélande, puissamment antioxydant et antimicrobien grâce à sa charge en huiles essentielles. Pas de quoi faire rougir l’excellent miel de thym provençal ou le miel de Narbonne. Cet intérêt pour le lieu d’origine de récolte met l’accent sur les zones abritées des pesticides et autres polluants, comme les forêts de Haute-Provence, la sauvage île d’Ouessant ou encore les plateaux du Vercors… Mais toutes ces notions ne doivent pas nous faire oublier l’attrait premier du miel : le plaisir qu’il procure quand on le consomme. Ce bonheur régressif inspire un nombre croissant de parfumeurs aux narines titillées par l’absolu de cire d’abeille et autres effluves miellés (comme ceux du genêt par exemple). De quoi prédire de nouveaux accords addictifs dans les mois qui viennent. Concernant nos pots de crèmes, si les labos s’intéressent autant au miel, c’est bien « parce qu’on l’évalue enfin scientifiquement », confirme Frédéric Bonté, directeur de la recherche LVMH Guerlain. Et qu’on découvre, preuves à l’appui, à quel point ses caractéristiques sont bénéfiques pour la peau. Après un usage ancestral et empirique de tous les produits de la ruche, il est enfin temps de comprendre pourquoi et comment ça marche.

 

 

 

 

Api… thérapie :

Utilisés dans moult pharmacopées, les produits de la ruche sont le résultat d’une alchimie entre la nature (des fleurs chargées en huiles essentielles), le sol (des sels minéraux) et les abeilles elles mêmes… Le miel n’en est pas le seul produit, les scientifiques s’intéressent aussi à d’autres sources de bienfaits issus des ruches.

 

La gelée royale :
Cette sécrétion salivaire des jeunes abeilles est un concentré de vitamines, de minéraux, d’acides aminés et d’acides gras essentiels. Elle comprend mêmeun peptide antibiotique qui assure sa propre conservation dans la ruche. Une composition qui explique pourquoi la reine vit quarante fois plus longtempsqu’une ouvrière. Les naturopathes conseillent de l’avaler (fraîche) pour ses vertus antifatigue. la PRoPolis. C’est une résine qui, en France, est récoltée par les abeilles sur les bourgeons de peupliers. La plus intéressante est la propolis verte dont l’Institut européen des antioxydants a récemment établi et quantifié le pouvoir.

 

A consommer en cure :
Son effet antimicrobien est également apprécié dans les shampooings antipelliculaires (Leonor Greyl, Abellie…).

 

Le pollen :
Les abeilles en ont plein les pattes quand elles butinent. Ces petites boules, qui déclinent tous les tons de jaune ambré, sont des concentrés protéiques et riches en fibres, qui en font un aliment minceur. On en trouve en petits sachets, très pratiques à saupoudrer sur ses plats.

 

La cire d’abeille :
Fabriquée par les abeilles pour protéger le miel dans les alvéoles, elle ne sert pas qu’à nourrir le parquet du château de Versailles. Ce mélange cireux est un excellent isolant pour la peau, grâce à son effet filmogène. les élixirs. Ils entrent dans la catégorie des compléments alimentaires. Sous forme liquide (comme les teintures mères et les fleurs de Bach), il en existe douze, de celui appelé bois de ruche (très protecteur) à celui nommé venin (antidouleur). On les avale pour se sentir mieux et les labos les ajoutent à leurs formules pour garantir une meilleure conservation à leurs crèmes.

 

 

 

 

Le bon shopping :

SR

En crème d’hiver : 15 % de gelée royale bio, une micro-algue dorée de Bretagne antioxydante et un extrait de fougère aux effets liftants
Crème Nutrition Intense, 50 ml, 49 €, Abellie

En soin lèvres : une gourmandise qu’on adore et qui fête ses 20 ans et une marque toute dédiée au miel.
Rêve de miel, 15 g, 11,25 €, Nuxe
Baume Lèvres Nectar de 3 miels, 10 g, 10,50 €, Melvita

En baume peaux très sèches : Tilleul et fleur de ciste, dans une texture enrichie au beurre de karité et cire de carnaúba.
Baume Nutritif Sublimateur Miel Suprême, 50 ml, 27,20 €, Sanoflore

En crème mains : huiles essentielles d’agrumes et de rose, pour relever le miel de Provence, cire d’abeille et huiles de karité et d’olive. Pour chaque produit acheté, vous parrainez cinq abeilles.
Mains de Reine, 75 ml, 12 €, Folies Royales

En ampoules éclat : formulées avec un miel mythique du Mexique, déjà utilisé par les mayas pour ses qualités régénératrices
Sérum Eclat Melipona, 64,60 € les 10 ampoules de 2 ml, Ballot-Flurin

En sérum anti-âge : gorgé de miel d’Ouessant et de gelée royale de Sologne : les qualités cicatrisantes de ce sérum aident les peaux altérées par l’âge.
Daily Repair, Abeille Royale, 30 ml, 120 €, Guerlain, en février