pastèque-bio

Auteur : Pin-up bio

 

 

 

Bonjour les Beautés, aujourd’hui je vous donne des astuces pour manger bio moins cher tout au long de l’année. Malheureusement il est plus cher de manger sainement que chimique à l’heure actuelle mais pas si on adopte une attitude slow… c’est-à-dire décroissante, moins, stop au gâchis, stop surconsommation (bon je crois que vous avez compris lol ). Alors prête à offrir à votre petit corps d’amour la nourriture saine qu’il mérite ? En route…

 


 

Acheter moins cher c’est aussi acheter moins et moins souvent ^^ ! Pour éviter un article à rallonge voici les 5 premières astuces :


 


★ Arrêter le gaspillage :


Déjà on peut commencer par moins gâcher la nourriture. Quand on pense qu’un milliard de tonnes de nourriture est gaspillé à l’échelle mondiale… mon dieu arrêtons cette folie ! Oui avec toute cette nourriture on pourrait régler le problème de la faim dans le monde, et non nous n’avons pas besoin d’encore plus de pesticides pour garantir encore plus de rendement pour soit-disant parvenir à nourrir une population toujours plus nombreuse (c’est l’argument de nombreux agriculteurs prônant le chimique) !!!

Moi aussi il m’est arrivé de jeter de la nourriture dans le passé, mais maintenant je fais hyper gaffe :
★ je prépare mes courses avec des listes
★ j’inspecte minutieusement et régulièrement mon frigo
★ j’inspecte aussi régulièrement mes paniers de fruits et légumes pour vérifier qu’ils ne sont pas en train de pourrir.
★ je termine les produits avant d’acheter
★ si jamais une date est dépassée, sachez qu’on peut quand même consommer (sauf odeur suspecte), comme il est dit dans le reportage ci-dessous un yaourt peut être consommé jusqu’à 10 jours après la fin de sa date limite de consommation (DLC) et un fruit ou légume flétri ça se mange quand même.

 

 


Regardez ce super reportage d’ARTE « Le scandale du gaspillage ».

 Maintenant que vous avez vu le reportage je peux vous le dire je suis de temps à autre freegan. Qu’est ce que c’est que ce truc ? Les freegans sont des personnes qui luttent contre le gaspillage en récupérant les produits destinés à être jetés. Beurk fouiller dans les poubelles ça va pas non ! En fait c’est une amie de ma tante qui le fait et elle rapporte parfois des fruits bio encore parfaitement emballés dans leur cellophane, le paquet lui-même est impeccable et propre. Sur 4 pommes par exemple il y en a une qui a une tache marron… raison pour laquelle tout le paquet a été mis à la poubelle… que de gâchis !

 


 
★ Savoir conserver :

Les fruits et les légumes sont difficiles à conserver sauf si on connait quelques astuces de grand-mère. Par exemple :


★ Les pommes de terre se rangent à l’abri de la lumière pour éviter de germer
★ Mettez vos pommes à l’air libre juste au dessus du tiroir des patates car elles produisent un gaz qui bloque leur germination
★ Ne mettez pas d’agrumes dans une coupe de fruits car elles ont tendances à faire pourrir les autres
★ Pour conserver des biscuits secs bien croquants, mettez-les dans une boîte hermétique avec une pomme
★ Les carottes se conservent très bien dans le sable
★ Pour conserver 3 mois des citrons placez les dans le bac à légumes de votre frigo et rajoutez de l’eau pour les immerger. Pensez à changer régulièrement l’eau.
★ Conserves, lactofermentation, sécher ou déshydrater… encore plein d’autres façons naturelles de conserver dont je vous parlerai (^-^) !

 

 


★ Tout récupérer :

Rien ne se perd, lorsque je mange une pastèque ou un melon je garde les restes au frigo, comme ça le lendemain matin, je pèle très finement la peau et il me reste du fruit pour mettre dans ma centrifugeuse pour me faire un jus.

manger-pastèque-sans-gachis


De même des fruits un peu moches ou pas très bons genre peu sucrés, je les passe en jus ! Ensuite je récupère aussi les fibres de ma centrifugeuse quand c’est possible pour d’autres plats. Faut juste penser à vider le bol récupérateur à chaque fruit ou légume différent lorsque vous faites votre jus. Les fibres de courgette et de tomate avec du lait de coco ou de l’huile d’olive deviennent une sauce pour mon riz, les fibres de carotte entrent dans la préparation d’un carrot cake, les fibres de pomme dans un gâteau aux pommes, les fibres de légumes peuvent devenir avec un œuf des galettes de légumes… laissez parler votre imagination (^-^) !!!

 



Vous pouvez aussi cuisiner les fanes. Voici un super livre créé par Amandine Geers et Olivier Degorce que j’ai eu le plaisir de rencontrer au cours d’un de leur atelier de cuisine bio sur Paris.

je-cuisine-les-fanes

Quelques exemples au sommaire de ce livre qui nous aide à réduire nos poubelles : Salade grecque aux fanes de radis, Tempura d’épluchures, Velouté de cosses de fèves à la menthe, Makis au pesto de fanes, Gâteau au chocolat aux épluchures de courgettes (on sent pas du tout la courgette !)…



★ Profiter des promotions :

Les fruits et légumes périssant assez vite les magasins font souvent des promotions lorsqu’ils arrivent en fin de vie. Je parle bien évidemment des magasins bio. Par exemple dans mon biocoop tout en bas, dans des sachets non visibles au premier abord du rayon, se trouvent des fruits et légumes bio à -30%. C’est comme ça que je peux repartir avec 5 bananes pour un euro, encore moins cher que des bananes non bio dans un supermarché classique. De même il y a une petite marchande bio près de chez moi, en fin de semaine le samedi elle fait -20% sur au moins 5 ou 6 variétés de fruits et légumes. Ces promotions sont souvent peu visibles alors ouvrez vos yeux !

 

 


★ Jardiner :

Pourquoi n’y avais-je pas pensé plus tôt !!! Grrr. On est tellement habituée à aller chercher notre nourriture dans les rayons des magasins qu’on oublie le plus simple et le plus évident. Avec toute cette démarche d’amour et de bienveillance envers mon corps, je me suis beaucoup rapprochée de la Nature. Je vois sa magnificence et du coup je vois la mienne… et il me pousse des envies de contact avec la Nature comme jamais, un peu comme une femme enceinte avec ses fraises lol ! Du coup jardiner devient une solution économique et surtout un besoin vital !!!

(avec une voix de droguée en manque) Na-ture, Na-ture j’ai besoin de Na-ture !

Cela fait 3 mois que je ne me suis pas achetée de persil, menthe, ciboulette ou basilic et pour cause, je vous présente Riri (le persil), Fifi (la menthe), Loulou (la ciboulette) et Lulu (le basilic). Ne me demandez pas pourquoi je donne des noms à mes plantes, c’est spontané chez moi lol… ah idée… ça vient peut-être du fait que je leur parle lorsque je m’occupe d’elles du coup comme j’aime bien savoir à qui je parle lol, c’est mieux de donner des noms ;-)

 

persil-menthe-ciboulette-bio-jardiner

 

basilic-bio-jardiner

Lorsque vous achetez du basilic, mettez-le dans un verre d’eau le temps que des racines se forment puis hop en pot, y’a pas plus simple !

 

 

N’oubliez pas de liker si vous avez aimé cet article, merci beaucoups :)