sommeil

Auteur : Babillages

 

 

 

Trouver le bon rituel sommeil, ce n’est pas toujours facile. Il suffit d’être (un peu) perturbée, et hop, toutes nos astuces pour bien dormir n’ont plus la moindre utilité ! Je n’ai jamais subi de gros troubles du sommeil, je n’aurai absolument pas la prétention d’aider les insomniaques notoires avec ce billet. Mais je me suis dit que malgré tout, mon rituel sommeil pourrait peut-être en intéresser quelques unes !

 

 

 

LA PRÉPARATION AU SOMMEIL :

Depuis toute petite, on m’explique qu’il faut se mettre en condition pour bien dormir. A savoir : s’éloigner des écrans, ne pas stimuler son cerveau par de la mauvaise lumière (je pense par exemple à celle émise par les téléphones portables), etc… Mon problème à moi, c’est que je ne lâche jamais mon téléphone : il me permet de répondre à des e-mails en regardant la tv, la plupart du temps. Et parfois, je continue même de bosser via mon téléphone jusqu’à très tard dans le lit. Ca, c’est un très mauvais pli que j’ai pris depuis que je travaille à mon compte : je ne parviens plus à trouver de réel moment de coupure / détente, et je me laisse happer par le travail. Et fatalement, oui, ces lumières de téléphone portable m’empêchent de trouver le sommeil comme il faut. J’entends bien profiter de mes vacances pour rectifier le tir et me remettre dans le droit chemin. Car en vacances, mon téléphone ne me sert qu’à poster quelques photos sur Instagram quand je trouve une connexion Internet… et le reste du temps il est en mode avion, quelque part au fond d’un sac ou dans le coffre d’une chambre d’hôtel. LE BONHEUR !

 

 

 

DES PETITS TRUCS POUR RÉUSSIR À M’ENDORMIR SEREINEMENT :

Depuis que L’Occitane en Provence a lancé sa ligne Aromachologie dédiée au sommeil serein, j’en suis accro. Mon copain et moi ne pouvons plus nous passer de ces deux choses : les Pochettes Parfumées Relaxantes sur la table de nuit, et une à deux vaporisations de Brume d’Oreiller Relaxante. Ce cocktail d’huiles essentiels de lavande, bergamote, orange, mandarine et géranium a le don de me rendre plus sereine, comme apaisée… et prête à accueillir le sommeil comme il vient, en lâchant prise. Si vous pouvez essayer, je vous le recommande : ça ne va (surtout !) pas agir comme un somnifère, mais cela va vous aider à vous détendre pour vous endormir.

 

Autre astuce pour m’apaiser et trouver le sommeil : la respiration. En toute honnêteté, la pratique de la méditation pleine conscience a eu un impact incroyable sur la qualité de mon sommeil. De toute façon, je vous l’avais déjà expliqué : elle a tout bonnement changé ma vie et m’a aidée à surpasser des moments de stress et de peur intenses. Globalement, cela m’a donc beaucoup apaisée… et ça ne me semblerait pas anormal que cela ait eu un rayonnement sur mon sommeil, aussi.
Avant de m’endormir, j’ai pour habitude de faire de grandes inspirations et de très longues expirations. Je privilégie la posture Savasana (« la posture du cadavre ») : allongée, les bras et les pieds légèrement tournés vers l’extérieur. Ainsi, avec mes respirations intenses, je prends le temps de me concentrer sur mon corps : et je veille à ne pas laisser mon esprit vagabonder, à ne pas lui laisser l’opportunité de penser à la liste des courses, à la compta, au stress du boulot, etc… Il y a des gens qui comptent les moutons pour réussir à dormir, moi je « régule » ma respiration, je fais en sorte que mon corps se laisse petit à petit porter par cette respiration. Ca aide vraiment au lâcher-prise.

Côté alimentation, je veille à ne jamais aller me coucher directement après avoir mangé. Au contraire, j’aime me sentir légère pour dormir, et laisser plusieurs heures de répit à mon corps entre la sortie de table et l’heure du coucher. Je ne bois jamais d’alcool, mais globalement, même si l’alcool donne l’impression qu’on s’endort comme une masse : ça n’est pas gage d’un sommeil hyper régulier.

Pour ce qui est de la température de la pièce, je coupe systématiquement le chauffage avant d’aller me coucher : je souhaite dormir dans une ambiance tempérée, et c’est très bien ainsi, quitte à avoir un peu froid en sortant du lit !

 

Ah et dernière astuce : si vous êtes en couple, investissez dans deux sommiers (sur lesquels on pose un grand matelas) ! Ainsi, si votre conjoint bouge beaucoup en dormant, vous ne sentirez rien… et continuerez à bien dormir !